Une nouvelle étude confirme que les sèche-mains sont moins propres que les serviettes en papier

 Vous choisissez les sèche-mains lorsque vous utilisez les toilettes publiques ? Vous aidez donc à la propagation de nombreux microbes.

Voilà ce qui ressort d’une étude très récente publiée en mars 2021 dans Infection Control & Hospital Epidemiology, le journal de la SOCIETE AMERICAINE DE L'ÉPIDÉMIOLOGIE DES SOINS DE SANTÉ ; Les sécheurs d'air à grande vitesse laisseraient plus de contaminations microbiennes sur les mains que les serviettes en papier.

En effet pendant le séchage des mains, les gouttelettes contenant des germes peuvent se propager sur les vêtements, transférant ainsi plus de bactéries sur d'autres surfaces.
Pour mieux comprendre l'impact du séchage des mains sur l’hygiène, les chercheurs ont mené une expérience pour connaitre le rôle des différentes méthodes de séchage des mains dans la propagation des germes à travers des mains mal lavées dans des toilettes.

Pour l'étude, des volontaires ont désinfecté leurs mains avec un désinfectant à l'alcool à 70%, les ont trempées dans une solution virale non nocive, les ont secouées, puis les ont séchées à l'aide d'un séchoir à air ou de serviettes en papier. Au cours de l'expérience, les volontaires portaient un tablier pour tester la contamination des vêtements. Les bénévoles ont ensuite emprunté un chemin prédéterminé à travers l'hôpital en touchant des surfaces couramment utilisées ; telles que des boutons d'ascenseur. Des échantillons ont été prélevés sur les surfaces que les volontaires ont touchées et également sur les tabliers.

 Ines Moura, PhD, chercheur à l'Université de Leeds et auteur de l'étude a déclaré ; « Sur la base de l'utilisateur et de la contamination de surface observée après le séchage des mains à l'aide de sécheurs d'air à grande vitesse, nous remettons en question le choix des sécheurs d'air dans les établissements de santé. "Les microbes restants après le séchage des mains et peuvent se transférer sur les surfaces via les mains et les vêtements contaminés."

En moyenne, les niveaux de contamination des surfaces que les volontaires ont touchées avec leurs mains étaient 10 fois plus élevés après le séchage des mains avec un séchoir à air qu'avec des serviettes en papier.

Les chercheurs ont également constaté un transfert microbien plus important vers le tablier lorsque des volontaires ont utilisé le sécheur d'air. Le transfert de microbes sur les vêtements des volontaires après l'utilisation du sécheur à air a également contribué à la propagation des germes.

"L'étude a été réalisée dans un établissement de soins de santé et a permis d’avoir des leçons importantes pour les établissements de santé qui ont encore des sécheurs d'air à grande vitesse dans les toilettes.Mais les résultats sont également pertinents pour les toilettes publiques à fort trafic ", a déclaré Moura.

Ces résultats font dire aux chercheurs que la serviette en papier représente un choix plus hygiénique que le sèche-mains dans les toilettes publiques

 

REFERENCE ;
High speed air hand dryers spread contamination more than paper towels Experiment shows air dryers spread bacteria from poorly washed hands to clothing and surfaces beyond the restroom SOCIETY FOR HEALTHCARE EPIDEMIOLOGY OF AMERICA